M

At sit eleifend efficiendi, utroque forensibus vel eu. Eros mandamus ad nam. Ad natum virtute pro, dicit scripserit nec cu et qui dicat.

Follow me:
Tw        Be        Fb        Pin

Traces

“- Qui a lancé ça? – Tout le monde. Tout le monde à New-York en est fou. Comme des Fratellini autrefois .”

Ernest Hemingway. Le soleil se lève aussi.

Sébastien Le Guen, s’est engagé depuis plusieurs années sur un travail autour de la trace et de la mémoire, ce qui pourrait paraître paradoxal lorsque que l’on est un artiste/auteur de spectacle vivant – au contraire du plasticien, du compositeur ou de l’écrivain, l’artiste/auteur de spectacle vivant n’existe que dans ce moment certes répété de rencontre, partage immédiat et éphémère avec le public. C’est ce qui le définit dans sa fragilité et ce rapport singulier à l’oeuvre. Il n’existerait ou persisterait donc que dans la mémoire ou la trace de cet instant. Auteur de cirque, il propose donc d’expérimenter des méthodes d’écriture et de transcription des spectacles, et plus profondément d’en interroger leur trace et leur persistance. Cette démarche a trouvé un point d’orgue dans l’Enquête toute dernière création de la compagnie. A l’issue de la représentation d’un spectacle que l’on voit littéralement s’écrire sous nos yeux, il est proposé aux spectateurs de consulter le story board initial, la liasse exposée de l’ensemble des notes de répétitions et de laisser s’ils le souhaitent leurs impressions sur un livre d’or ou d’envoyer un mail. Cette page se propose d’être la trace de ce travail de collecte.